Les Flippers du château

Actuellement nous proposons en freeplay :

DataEast : Tales from the crypt : tout le monde se souvient de cet effroyable gardien de la crypte et de ces histoires typées série Z qu’il nous comptait ?

DataEast : Hook : le capitaine crochet a kidnappé les enfants de Peter Pan. Il doit alors retourner au pays imaginaire les sauver : BANNNGERANNNNNG

Gottlieb : Tee’d Off : On tente le all in one parfait, sans s’énerver sur ces fichus gophers qui ne cessent de nous déconcentrer.

Gottlieb : Spring Break : C’est l’été, sur la west coast..le soleil tape le sable, les filles sont en bikini et les Mâles bodybuildent du matin au soir : le flipper est réglé en multi billes : 2 au premier lancé, 3 ensuite, 4 pour finir => c’est speed et kitch…

Williams : Bad Cats : Pour scorer c’est simple : attendre que la poubelle soit remplie et la vider, foncer dans la niche du chien lorsqu’il est de sorti, et éviter de sauter dans le BBq lorsqu’il est allumé.. La roue centrale vous aidera à obtenir des bonus..

Gottlied : the games : L’un des 1768 the games est situé dans la chambre StarWars : Injustement décrié et moqué pour son look ringard avec des athlètes à moustache sur fond bordeaux…c’est un excellent alpha numérique ultra speed…

Gottlied : the incredible hulk : Certainement l’un des flips les plus en vogue en 1979 : des règles simples, quelques cibles à faire tomber, et le score à faire monter..

Les électromécaniques : On abandonne les dots, afficheurs , CPU pour arriver dans le monde des gros transformateurs et des moteurs et bobines qui ne cessent de rouler des mécaniques : ça fait du bruit, et c’est fun !!.

Gottlied : Orbit : 1971 : L’homme venait seulement d’effectuer ses premiers pas sur la lune (si vous en avez des preuves ??) que Gottlieb vous proposait de faire tourner votre satellite autour de la terre pour engranger des bonus…

William : Little chief : 1975 : Allez j’avoue…j’ai du mal à suivre le truc…une back glass avec des indiens, un plateau avec un trou et son kick-out au centre…on a du mal à suivre le truc..Heureusement en jouant vous n’aurez pas le temps de vous poser de questions : c’est rapide, et le son des cloches empêchent toute réflexion : ça explique certainement les 6300 flippers vendus et produits.

William : Olympic hockey : 1972: Peut être l’un des meilleurs williams en electroméca…Excellent petit flip, il faut faire avancer le palet et marquer des buts : On peut jouer à 2 joueurs pour marquer chacun dans le camp adverse : speed, addictif : excellent…

William : Lucky Strike : 1965 : Un format assez marrant, avec un seul joueur et un plateau pourtant bien équipé : 2 kick-out, plein de boutons sur le plateau, des bumpers à la pelle et 2 petits flippers à la forme assez fun.. : Enjoy sur l’un des 1800 Lucky strike produits.

Flippers en freeplay: Gottlieb’s Hulk the incredible 1979Gottlieb’s electromecanique Orbit 1971, William electromecanique Little Chief 1976, gottliebs teed off, William Bad Cats, data east hook, gottlieb’s the games, William Olympic hockey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *